14.7.15

At Break of Day (ou The First of July)

   
                                          DE : Elizabeth SPELLER
EDITION : Virago Press (2014)
PAGES :400
LANGUE : Anglais (pas encore traduit)
LIEUX : Corbie, Paris, Doullens, Albert, Verdun, Asnières-sur-Oise, Amiens (FRANCE) | Londres, Gloucester, Abbotsgate, Huntingdon, Eton, Devon (ANGLETERRE) | New York (ÉTATS-UNIS)
PERSONNAGE(S) : Jean Baptiste Mallet, Frank Stanton, Benedict Chatto, Harry Sydenham...
                                         THEMES : Destin | Première Guerre Mondiale
Résumé de l'édition

In the summer of 1913, the world seems full of possibility for four very different young men.

Young Jean-Baptiste dreams of the day he'll leave his Picardy home and row down-river to the sea.
Earnest and hard-working Frank has come to London to take up an apprenticeship in Regent Street. His ambitions are self-improvement, a wife and, above all, a bicycle.
Organ scholar Benedict is anxious yet enthralled by the sensations of his synaesthesia. He is uncertain both about God and the nature of his friendship with the brilliant and mercurial Theo.
Harry has turned his back on his wealthy English family, has a thriving business in New York and a beautiful American wife. But his nationality is still British.

Three years later, on the first of July 1916, their lives have been taken in entirely unexpected directions. Now in uniform they are waiting for dawn on the battlefield of the Somme. The generals tell them that victory will soon be theirs but the men are accompanied by regrets, fears and secrets as they move towards the line.

En français ?

Traduction personnelle

Durant l'été 1913, le monde semble avoir une foule de possibilité pour quatre jeunes hommes aussi différents les uns des autres.

Le jeune Jean-Baptiste rêve du jour où il quittera sa Picardie natale et ramera du fleuve vers la mer.
Sérieux et travailleur Frank est venu à Londres pour prendre un apprentissage dans une boutique sur Regent Street. Ses ambitions n'ont qu'un but personnel, une femme et, par dessus tout, un vélo.
Erudit d'instruments Benedict est soucieux mais fasciné par les sensations de sa synesthésie. Il est incertain à la fois de Dieu et de la nature de son amitié avec le brillant et sanguin Theo.
Harry qui a tourné le dos à sa riche famille Anglaise, a une entreprise florissante à New York et une magnifique femme Américaine. Mais sa nationalité est toujours Anglaise.

Trois ans plus tard, le 1er juillet 1916, leurs vies ont pris des directions imprévues. Maintenant en uniforme, ils attendent l'aube sur le chemin de bataille dans la Somme. Les généraux leurs disent que la victoire sera bientôt de leur côté mais ces hommes sont accompagnés de regrets, de peurs et de secrets, qu'ils ramènent avec eux.

http://unevaliserempliehistoires.blogspot.com/search/label/Read%20in%20englishMon avis

Le livre commence simplement par la description d'une vidéo. Des soldats attendent, l'heure de l'offensive. Chacun réagit à sa manière.
Le jour où tout va basculer pour ces hommes est le 1er juillet 1916 mais en 1913 que ce soit, Jean Baptiste, un jeune français ; Harry, un anglais exilé aux États-Unis ou encore Benedict et Frank deux anglais, ils l'ignorent. Les petits tracas du quotidien leurs suffisent pour le moment...

At Break of Day s'intéresse donc à ces quatre derniers. On suit un moment de leur vie, de l'implication à la guerre jusqu'à cette date fatidique. L'auteure Elizabeth SPELLER ramène de manière habile le lecteur à cette fameuse date : 1er juillet où tous les sorts seront scellés. Tantôt, elle y fait mention par une date d'anniversaire, un événement marquant dans la vie de quelqu'un...Cette date est importante ! C'est un peu l'épée Damoclès qui se retrouve au dessus de leur tête.

En lisant, At Break of Day, le lecteur aura l'impression de lire une anthologie de quatre nouvelles avec pour fil conducteur le 1er juillet 1916. J'aime beaucoup ce procédé mais le problème est que forcément, il y a des préférences pour des histoires que d'autres. 
Toutefois, les intrigues tissées autours de ces personnages sont originales et contrairement à ce que l'on pourrait penser, on ne s'emmêle pas les pinceaux avec les différents personnages. Elizabeth SPELLER a vraiment essayé de les rendre unique, les unes par rapport aux autres. La manière d'écrire de l'auteure s'est adaptée à la personnalité du personnage ! 

On apprend de nombreuses choses comme le cas de Frank, devenu messager au front et qui doit transporter des messages à l'aide de son vélo. Je ne pense pas me tromper en disant que c'est la première fois que je lis un roman qui traite de ce sujet ! C'est un personnage assez singulier donc une telle mission lui allait comme un gant.
Le cas de Jean Baptiste aussi est assez unique notamment parce que l'auteure parle de l'engagement des enfants mineurs mais aussi du cas du soldat qui défend sa propre terre avec les implications qui en découlent : perte d'un proche, désertion... Jean Baptiste, le français est un adolescent dans la fleur de l'âge. Il apprend à grandir durant la guerre même si ses choix ne sont pas toujours très réfléchis. J'ai de suite accroché avec ce personnage. Il m'a fait sourire par sa naïveté et m'a rappelé le héros du roman A l'Ouest Rien de Nouveau d'Erich REMARQUE (Un sublime roman by the way). 
Harry est un immigré anglais qui vit aux États-Unis. Jeune marié, il s'engage alors qu'il y trouve une certaine sécurité dans le Nouveau Monde. J'ai aimé l'intrigue que l'auteure tissait autour de ce personnage et j'ai presque regretté qu'il ne soit pas l'unique personnage du roman pour pouvoir approfondir à son sujet ! Son histoire avec Marina est très belle, simple et je voulais en apprendre davantage...J'aurai aimé partagé le point de vue de Marina, sa femme qui est restée à New York.
Quant à Benedict, son histoire est touchante, c'est un homme prit par les doutes. J'ai aimé son histoire mais comme dernièrement, j'ai lu un roman qui traitait du même sujet (Le Secret de Tristan Sadler), on va dire que je n'ai pas été totalement surprise...

Quatre personnages qui ne se connaissent mais pourtant vont se croiser à un moment donné avant la guerre mais aussi durant. Ils sont tous liés sans le savoir.
C'est un peu comme la théorie des six degrés de séparation développée par Frigyes KARINTHY :

"Toute personne sur le globe peut être reliée à n'importe quelle autre, au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons" (source Wikipedia).

Le lecteur les connait mais lorsque les personnages se croisent ou se parlent, ils sont étrangers les uns aux autres. 

At Break of Day est un très bon roman sur la Première Guerre Mondiale. On maudirait presque cette date : 1er juillet 1916 qui a une grande signification et permet de tenir le lecteur en haleine jusqu'à la fin du roman
Lorsque j'ai refermé ce roman, j'ai été attristée de quitter ces hommes...Malgré le fait qu'au final, on les connaît peu, j'ai été surprise de m'être autant attachée...j'ai été comme prise au dépourvue !
Elizabeth SPELLER est aussi l'auteure du roman Le retour du Capitaine Emmett, un roman qui va rapidement intégrer ma wishlist...

 © Melleaurel

19 commentaires:

  1. Ca a l'air vraiment sympa. Aprés je me demande si le fait de suivre 4 personnages ne fait pas trop, mais bon si c'est bien fait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'au départ...je me suis posée la même question après, comme ils sont assez différents...Le problème ne se pose même pas ;)

      Supprimer
  2. Hop encore un livre à commander :p Bravo ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as les sous pourquoi sans priver ?!? Bon par contre, si tu es dans le rouge...I'm so sorry ! ;)

      Supprimer
  3. Ohhh tu me donnes trop envie de le découvrir! Il faut que j'arrête d'aller sur ton blog, il y a trop de tentations :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ?!? Mais non, il ne faut pas arrêter d'aller sur mon blog...voyons !

      Supprimer
    2. Haha, sinon il faudrait que je gagne au loto pour m'acheter tous ces livres… au choix! ;)

      Supprimer
    3. Le rêve ! Je m'achèterai pleins de premières éditions : Jane AUSTEN, Ernest HEMINGWAY, Victor HUGO et co. ! Une pièce à la Belle et la bête (vive la référence !)

      Supprimer
  4. Frank m'intrigue, je n'ai jamais rien lu non plus sur un messager au front! J'aime beaucoup les histoires où les personnages se croisent! Je me note aussi le roman de Remarque, que je ne connais que de nom!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas faire l'impasse sur le roman de REMARQUE ! Un chef d’œuvre ! ;)

      Supprimer
    2. Il va falloir que je le lise alors :)

      Supprimer
  5. Encore une fois, tu m'as totalement convaincu que lire ce livre est indispensable. Je ne sais pas où tu trouves tous ces romans mais je ne les connais que très rarement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souvent, c'est sur Goodreads ou sur Book Depository...je vais directement dans "Romance" et je regarde page par page jusqu'à ce que la couverture me plaise ;)

      Supprimer
  6. Il est dans ma PAL. Il faut que je l'en sorte car il a l'air vraiment bon. J'avais bien aimé Le retour du capitaine Emmett.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours pas lu ce dernier mais il va bientôt rentrer dans ma PAL ;) Bonne lecture alors miss !

      Supprimer
  7. Je suis très intriguée, je le note :) !

    RépondreSupprimer
  8. A force de te voir lire des livres en anglais sur les guerres, je me suis lancée dans Grand Central :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu ça ! J'espère que tu vas autant l'aimer que dis-je l'ADORER que moi ! ;)

      Supprimer

Merci pour vos messages <3