10.7.15

Mortal Arts (Lady Darby Mystery #2)


Résumé de l'édition

Scotland, 1830. Lady Kiera Darby is no stranger to intrigue—in fact, it seems to follow wherever she goes. After her foray into murder investigation, Kiera must journey to Edinburgh with her family so that her pregnant sister can be close to proper medical care. But the city is full of many things Kiera isn’t quite ready to face: the society ladies keen on judging her, her fellow investigator—and romantic entanglement—Sebastian Gage, and ultimately, another deadly mystery.

Kiera’s old friend Michael Dalmay is about to be married, but the arrival of his older brother—and Kiera’s childhood art tutor—William, has thrown everything into chaos. For ten years Will has been missing, committed to an insane asylum by his own father. Kiera is sympathetic to her mentor’s plight, especially when rumors swirl about a local girl gone missing. Now Kiera must once again employ her knowledge of the macabre and join forces with Gage in order to prove the innocence of a beloved family friend—and save the marriage of another…


En français ?

Traduction personnelle

Ecosse, 1830. Lady Kiera Darby n'est pas étrangère à l'intrigue , en fait , elle semble la suivre partout où elle va. Après son incursion dans l'investigation de meurtres, Kiera doit voyager vers Edimbourg avec sa famille pour que sa soeur enceinte, soit plus proche des soins médicaux appropriés. La ville est pleine de choses dont Kiera n'est pas encore prête à faire face : les femmes de la Société qui restent campées sur leur jugement, son acolyte d'investigation - et soupirant (béguin) - Sebastian Gage, et enfin de compte, une autre mort mystérieuse.

Michael Dalmay, le vieil ami de Kiera est sur le point de se marier, mais l'arrivée de son frère ainé - et ancien instructeur d'art de la jeune femme - William, a tout jeté dans le chaos. Depuis 10 ans, Will a été porté disparu, enfermé dans un asile pour fou par son propre père. Kiera est compatissante à la situation critique de son mentor, notamment lorsqu'une fille du coin disparait.
Maintenant, Kiera doit encore employer ses connaissances des morts et s'unir avec Gage pour prouver l'innocence de son cher ami - et préserver le mariage d'un autre...


http://unevaliserempliehistoires.blogspot.com/search/label/Ecosse%202015 Mon avis              


Sur le chemin vers Edimbourg après sa dernière péripétie, rien ne laissait penser à Lady Kiera Darby, qu'elle devrait faire un petit détour. Son beau-frère Phillipe a reçu une missive de sa tante qui le prie de venir sur la propriété de Michael Dalmay. Elle aimerait que celui-ci intervienne dans les fiançailles de sa fille et du malheureux propriétaire.
C’est sans compter la réapparition du frère ainé de Michael, présumé mort depuis une dizaine d’années, la disparition d’une jeune femme au même moment et la venue de Sebastian Gage (le policier qui l’avait secondé dans le premier tome) pour chambouler l’univers déjà chaotique de Lady Darby.

Oh quel plaisir de retrouver Kiera ! Même si le XIXème est toujours présent, que si elle avait été réelle, elle serait décédée depuis plus d’une centaine d’années, ce personnage reste résolument moderne ! Attention, je ne dis pas que l’auteure lui fait faire des choses impensables pour l’époque – au contraire, c’est un point que j’apprécie dans ce roman ; l’héroïne est moderne dans son caractère. Veuve d’un anatomiste, elle n’a plus à s’embarrasser des conventions d’une jeune femme célibataire et souhaite en profiter comme elle l’entend.

Dans Mortal Arts, le duo qui se met en place avec Sebastian Gage est vraiment le petit plus du roman. Gage aime bien faire la leçon à Lady Darby et elle, prend un plaisir à confronter ses idées aux siennes. Une belle complicité est née dans le premier tome, dans celui-ci, elle prend une nouvelle tournure...Pour le plus grand plaisir des lecteurs, j’en suis sûre.
D’ailleurs, dans ce tome, un mystère s’est épaissie autour du policier...Il se tient bien de garder quelques secrets et j’avoue que ça a titillé ma curiosité. Même si on a des réponses sur son comportement discret par certains moments, il y a encore des points non réglés et j’espère avoir une réponse dans le prochain tome (qui a quitté l’Angleterre pour arriver prochainement dans ma boite aux lettres).

Quant à l’enquête, c’est peut être la petite faille de ce tome car très rapidement, on se doute qui est le coupable et le complice de l’affaire. Néanmoins, Anna Lee HUBER arrive avec dextérité à dépeindre une ambiance macabre. Le lieu où se déroule l’action a déjà tout d’un tableau gothique. L’atout est le monde trouble des asiles qui est ici au centre de son attention mais aussi les personnes qui s’y trouvaient. L'écrivaine met en avant, les méthodes discutables de l’époque et les raisons qui poussaient à le faire. Le soldat anglais des batailles napoléoniennes n’est plus un barbare mais un homme brisé qui peut se retrouver enfermé. Je n’ai pu m’empêcher de faire la comparaison avec les soldats de la Première Guerre Mondiale qui bien souvent, ont fini leur vie dans des hôpitaux, oubliés par leur proche...

Souvenez-vous dans le premier tome, je trouvais dommage que l’auteure n’accentue pas à l'écrit l'accent écossais des personnages. Dans Mortal Arts, je retire cette remarque !  L’accent écossais est parfois retranscrit, ce qui apporte la petite touche écossaise qui me manquait mais en plus, elle explique pourquoi dans tel cas, l’aristocrate écossais ne l’a plus ! Il était coutume que les aristocrates écossais prennent l’accent anglais pour faire distingué ! Tout simplement !
Ça met en avant, un point que j’apprécie avec cette auteure : cette volonté de coller au plus près de la réalité historique ! De plus, à chaque fin de tome, il y a quelques pages où se trouvent des notes historiques. Elle y explique pourquoi elle a choisi tel sujet, tel tableau, tel lieu. C’est très court mais très instructif et ça me permet à chaque fois de me projeter avec authenticité dans les mystères de Lady Darby !

Ce deuxième tome est encore une très belle immersion dans le monde semé d'embuches de Lady Darby et je n'ai qu'une hâte retrouver cette dernière, Sebastian Gage (très certainement de la partie) et la profusion de personnages qui l'entoure...Vivement A Grave Matter, le tome 3 !
::1::  ::2::  ::3::  ::4::  ::4.5::  ::5::
                                          DE : Anna Lee HUBER
ÉDITION : Berkley (2013)
PAGES : 384
LANGUE : Anglais (pas encore traduit)
LIEUX :  Dalmay Estate, Cramond (ECOSSE)
PERSONNAGE(S) : Lady Kiera, Sebastian Gage, Michael Dalmay, Will Dalmay..
THÈMES : Enquête | Highland | Heroïne

20 commentaires:

  1. Ma Wish est en train de souffrir atrocement :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Mais là pour le coup c'est justifié ;)

      Supprimer
  2. J'ai déjà repéré cette série sur Goodreads, mais là tu m'as définitivement convaincue ! J'aime beaucoup les histoires qui se déroulent dans les asiles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai été agréablement surprise par cette saga...Il y a une atmosphère qui ne s'explique pas !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Mais de rien ! C'est avec plaisir ;)

      Supprimer
  4. Une héroïne moderne et qui a du caractère? Je n'hésite pas deux secondes et je prends ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison ! J'espère que tu apprécieras autant que moi !

      Supprimer
  5. C'est super que les points que tu avais noté soient bien rectifié ici. Surtout d'avoir une bonne série comme ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en plus c'était le fameux deuxième tome avec toujours cette crainte d'être déçue ! Les personnages sont tellement charismatiques que l'enquête passe au second plan !

      Supprimer
  6. Helloooo, j'adore ton blog et l'ambiance qui s'en dégage, je le mets dans ma blogroll pour pouvoir le consulter régulièrement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est gentille d'être passé sur mon blog et d'y avoir laissé un message ;) A bientôt alors :D

      Supprimer
  7. Dommage qu'il ne soit pas traduit, cette série à l'air bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais il ne faut pas s'arrêter là !! :D Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire...

      Supprimer
  8. Tout comme le premier, je le veuuuux!
    Bonne prochaine lecture :)
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Tu verras si tu commences, ça sera dur de ne pas penser à la suite ;)

      Supprimer
  9. Pas de premiere guerre mondiale cette fois-ci mais ce livre me tente bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui t'as vu ça ?!? ça m'arrive quand même certaines fois ;)

      Supprimer
  10. Ah, l'accent écossais... ;) J'adore, depuis que j'ai vu Outlander ! lol ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah...J'adore les accents ! ça me fait fondre littéralement !

      Supprimer

Merci pour vos messages <3