10.11.15

Poems from the First World War


Résumé de l'édition

This moving and powerful collection of poems has been written by soldiers, nurses, mothers, sweethearts, and family and friends who experienced WWI from different standpoints. It records the early excitement and patriotism, the bravery, friendship, and loyalty of the soldiers, and the heartbreak, disillusionment, and regret as the war went on to damage a generation.
It includes poems from Wilfred Owen, Rupert Brooke, Vera Brittain, Eleanor Farjeon, Edward Thomas, Laurence Binyon, John McCrae, Siegfried Sassoon, and many more.


En français ?

Traduction personnelle

Cette émouvante et puissante collection de poèmes a été écrite par des soldats, des infirmières, des mères, des petites amies, et famille et amis qui vivaient la Première Guerre Mondiale depuis différents point de vue. Il (ce recueil) enregistre le début de l'excitation et du patriotisme, la bravoure, l'amitié et la loyauté des soldats mais aussi la rupture, la désillusion, et le regret que la guerre a continué à endommager une génération.
Il inclut des poèmes de Wilfred Owen, Rupert Brooke, Vera Brittain, Eleanor Farjeon, Edward Thomas, Laurence Binyon, John McCrae, Siegfried Sassoon et beaucoup plus.


Mon avis                      



En associant avec le musée Imperial War Museums, Gaby MORGAN propose de réunir dans cette anthologie, des poèmes de britanniques qui ont été directement au première loge durant la Grande Guerre. On y retrouve des auteurs célèbres comme Rupert Brooke ou Vera Brittain mais ce qui fait la singularité de ce recueil, c'est qu'au front, ils ne sont plus auteurs mais soldat, infirmière, mari, épouse, parents...

Une collection de poèmes plus au moins touchant – sur ce point, c'est très subjectif. Ces poèmes raniment des moments, des instants du quotidien dans les tranchés. D'autres portent plus généralement sur des thèmes sensibles pour l'époque comme la peur, la désertion, le traumatisme. Sensible pour des personnes qui vivent dans la honte même longtemps après la guerre. 
En lisant ce recueil, on peut être surprise par une sorte d'intimité qui se crée entre le lecteur et le poète.
Difficile de tous les apprécier au même niveau mais avec environ une centaine de poèmes, on a forcément un qui va nous émouvoir. Il ne s'agit pas ici de juger le style, ni le fond mais plutôt de laisser parler son cœur, ses émotions. J'ai pleuré en lisant The Soldier de Rupert Brooke (1887-1915) ou encore Reported Missing de Anna Gordon Keown (1899-1957) mais ce ne sont pas les seuls. J'ai tenté de faire une sélection mais très vite, mon livre se noyait sous la tonne de post-it !

             Reported Missing
 
My thought shall never be that you are dead:
Who laughed so lately in this quiet place.
The dear and deep-eyed humour of that face
Held something ever-living, in Death's stead.
Scornful I hear the flat things they have said
And all their piteous platitudes of pain.
I laugh! I laugh! -- For you will come again -
This heart would never beat if you were dead.
The world's adrowse in twilight hushfulness,
There's purple lilac in your little room,
And somewhere out beyond the evening gloom
Small boys are culling summer watercress.
Of these familiar things I have no dread
Being so very sure you are not dead.


              - Anna Gordon Keown

Ce n'est pas la quantité des vers qui rendait le poème intéressant mais ce qu'il véhiculait. J'ai été touchée par un poème qui ne contenait qu'une dizaine de vers alors qu'un autre, plus détaillé, qui tenait sur deux pages m'avait moins convaincu.
On ne fait pas que pleurer avec ce recueil, j'ai parfois souris en lisant Breakfast de W. W Gibson notamment, parce qu'il évoque avec simplicité un moment : le petit déjeuner. Il était court mais l'auteur avait les mots appropriés pour expliquer cet instant et surtout, on décelait une petite ironie dans le ton qui rendait ce poème percutant.

Plus globalement, j'ai apprécié la volonté de Gaby MORGAN de ressortir ces poèmes car quoi de plus touchant qu'un poème où l'auteur se livre en nous évoquant à travers des images, ce qu'il ressent et ce qu'il n'arrive pas facilement à exprimer. La Première Guerre Mondiale fascine et ces poèmes laissent paraître une vérité qui ne laisse pas insensible.
En revanche, sur la forme, on peut avoir quelques regrets. Bien que la couverture de Poems from the First World War soit juste splendide – vous êtes nombreux à me l'avoir signalé lorsque j'ai mis la photo - on pourrait regretter qu'il manque une courte biographie sur l'auteur du poème – Qui est-t-il ? Que faisait-il au front ? Même si en lisant le poème, on peut s'en douter, mettre une biographie, rend encore plus personnel le poème, plus vrai. Étant donné qu'il s'agit d'auteurs anglais, pour un lectorat étranger, ils ne pas tous aussi célèbres. Le second regret tient tout simplement au fait qu'il manque une chronologie dans l'ordre des poèmes.

Ceci dit, Poems from the First World War est un bien joli recueil qui a très bien sa place dans ma bibliothèque. J'aurai désormais à portée de mains de magnifiques poèmes que je pourrai relire à loisir. Cette envie de le lire est venue juste après ma lecture de The End of Innocence d'Allegra JORDAN. J'ai trouvé une certaine complémentarité, le héros de ce roman, Wils était un poète. J'avais cette envie de continuer un peu la magie qu'évoque un poème et ce recueil a bien rempli sa part. 

La preuve en image que j'ai du mal à faire des choix (et encore là, j'en avais enlevé !)


COMPILÉ PAR : Gaby MORGAN
ÉDITION : Pac MacMillan (2014)
PAGES : 208
LANGUE : Anglais (pas encore traduit)
LIEUX :  /
PERSONNAGE(S) : /
THÈMES : Première Guerre Mondiale | Poèmes | Quotidien

23 commentaires:

  1. Je trouve le livre magnifique et le principe aussi, malheureusement, je ne suis pas trop fan de poèmes... mais je trouve ça chouette que ce genre d'ouvrages existe :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'intention de départ est excellente ! On devrait faire la même chose en France

      Supprimer
  2. Quel magnifique livre! Moi qui ne suis pas du genre à me diriger vers les poèmes ou les nouvelles en général, tu me donnes envie! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça me fait plaisir ! C'est le but du blog, vous tenter ! ;)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup la poésie (vive Whitman !!) alors voilà je note encore et toujours : je vais dédier une étagère à tes conseils livresques :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ?!? Tu me feras une photo alors ;) Oui moi aussi j'aime bien les poèmes <3

      Supprimer
  4. C'est vrai que la couverture est sublime! Ce recueil me faisait rêver depuis ton post sur facebook! Il se peut que je craque très vite!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai pas trop envie de lire de la poésie ces temps-ci mais la couverture donne tellement envie de le lire^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'au départ, parmi toutes les éditions qui proposaient une anthologie de poèmes sur la WW1, c'est la couverture qui me l'a fait choisir ;)

      Supprimer
  6. La couverture est magnifique, mais j'ai beaucoup de mal avec la poèmes en général... Même si je les trouve beau, touchants ou le contraire... j'ai du mal à les apprécier pleinement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut, je pense d'abord tomber sur son poème "âme-soeur" pour apprécier la poésie ;) Moi par exemple, c'est grâce à Dès l'Aube de Victor HUGO que j'ai commencé à m'intéresser à la poésie ;)

      Supprimer
  7. Le livre est superbe et l'idée est super intéressante, mais j'avoue que je suis assez insensible à la poésie malheureusement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Oh c'est bien dommage comme j'ai répondu sur un autre commentaire, il faut tomber sur LE poème qui va nous toucher, pour ensuite apprécier la poésie ;)

      Supprimer
  8. L'objet livre a l'air vraiment magnifique !

    RépondreSupprimer
  9. La couverture est si jolie ! J'aurai du m'en prendre un.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai ! En plus, toi qui aime la poésie ! ;)

      Supprimer
  10. L'idée de ce recueil est géniale ! Ca doit effectivement être très touchant pour les personnes sensibles à la poésie. Je n'ai pas encore trouvé LE poème âme-soeur comme tu le dis plus haut en commentaire ^^"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'aime beaucoup les anthologies en général et ce recueil était touchant. J'espère que tu le trouveras un jour ;)

      Supprimer
  11. Je ne suis pas trop fan de poèmes mais tu en parles très bien et la couverture est juste à tomber :)
    Bonne prochaine lecture :) Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Tout le monde est unanime : la couverture est splendide, c'est vrai.

      Supprimer

Merci pour vos messages <3