8.9.15

Mauvais Genre

DE : Chloé CRUCHAUDET
EDITION : Delcourt (2013)
PAGES : 160
LANGUE : Français
LIEUX : Paris (FRANCE)
PERSONNAGE(S) : Paul/Suzanne Grappe, Louise Landy
THEMES : Bande dessinée | Première Guerre Mondiale | Désertion
Résumé de l'édition

Paul et Louise s'aiment, Paul et Louise se marient, mais la Première Guerre mondiale éclate et les sépare. Paul, qui veut à tout prix échapper à l'enfer des tranchées, devient déserteur et retrouve Louise à Paris. Il est sain et sauf, mais condamné à rester caché dans une chambre d'hôtel. Pour mettre fin à sa clandestinité, Paul imagine alors une solution : changer d'identité. Désormais il se fera appeler... Suzanne. Entre confusion des genres et traumatismes de guerre, le couple va alors connaître un destin hors norme.

Mon avis                          
Une démarche maladroite, une attitude un peu gauche, quelques mots murmuraient du bout des lèvres, c'est le quotidien de Paul depuis qu'il a déserté.
Celui qui se pavanait tel un coq dans une basse cour lors des bals du village, doit perché sur des talons hauts, masquer sa virilité, disparaître et devenir une femme.


Inspirée d'une histoire vraie, cette bande dessinée de Chloé CRUCHAUDET est comme un album remplie de vieilles photos qui nous raconte l'histoire de ce couple si ordinaire, qui voit son destin basculer aux premières heures de la Première Guerre Mondiale. Paul fait le choix de déserter, un acte si simple aux conséquences si lourdes.

Ce n'est pas un roman mais une bande dessinée. J'ai une image assez réductrice de la bande dessinée et j'avoue que de prime abord, si j'ai voulu Mauvais Genre, c'était surtout pour le graphisme de la couverture et l'originalité de l'histoire (quand même). Je ne m'attendais donc pas forcément à lire quelque chose de profond. Pourtant très vite, je me suis prise au jeu. Le peu de pages de ce livre, véhicule des messages forts. Tolérance de cette femme qui ne rejette pas son mari alors qu'aux yeux de tous s'est un lâche. Pardon de la part de cette femme qui voit son mari changer, se prendre au jeu de la travestie. Un amour inconditionnel qui la pousse à accepter l'impensable pour son couple, pour lui. 
Pourtant, on le sent tous, jusqu'où cette dévotion pour cet homme, ira-t-elle ? Louise est une femme très douce, qui n'aime pas s'imposer. Elle sacrifie tout pour Paul, se prête à ses jeux, disparaît lorsqu'il devient Suzanne. De son côté, Paul semble perdu, traumatisé mais c'est son égoïsme qui énerve. C'est la curiosité pousse le lecteur à vouloir connaître le fin mot de l'histoire car une part de nous, sait très bien qu'une telle situation ne peut perdurer. En une heure à peine, on boucle cette lecture...Dommage.

Tout va trop vite. J'ai à certains moments perdu mes repères historiques. On ne comprend pas vraiment comment à quel moment, il s'engage, à quel moment il déserte. On ne sait pas en quelle année l'histoire se finit. Pour vivre cette histoire plus intensément, il aurait fallu plus de mots mais le format ne le permettait pas. C'est là que l'on retrouve la vraie limite d'un tel format. Sur le fond, j'ai un avis assez mitigé - certes l'histoire est dramatique, poignante mais la rapidité à laquelle on la lit m'a laissé sur ma faim. C'est un peu comme si, vous étiez dans la bibliothèque de la Belle et la Bête mais qu'il fallait faire le tour en 5 minutes !
Chloé CRUCHAUDET a du faire des choix et à axer son œuvre sur le couple, plus que sur le contexte. C'est un choix qui se défend.

Mais soit, le plus important, ce qui doit être réussie (à mon sens) c'est le graphisme et dans Mauvais Genre, c'est le cas ! Quel graphisme ! J'ai été hypnotisée, subjuguée. Les personnages sont charismatiques. Les couleurs choisies correspondent parfaitement avec le thème abordé. Le noir et le blanc sont les couleurs dominantes. Il y a quelques pointes de rouge ou de bleu pour accentuer certains détails comme les lèvres maquillées de Paul ou le drapeau tricolore lors du défilé des poilus. Rien n'agresse le regard. J'aurai presque envie de découper une page et la mettre sous cadre ! Certaines parties de l'anatomie sont dessinées sans pour autant tomber dans la vulgarité. Les paysages se fondent au profit des personnages...Il y a bien quelques bulles avec du paysage mais souvent, l'accent est mis sur l'expression du personnage : sa colère, sa tristesse, son désespoir...Tous les traits sont précis.
Un style de graphisme en adéquation avec l'idée que l'on se fait des années 1910...Des traits fins comme on retrouve dans les publicités de Mode. 


Un graphisme qui m'a séduite au point de me dire que je suis quand même contente d'avoir cette bande dessinée dans ma bibliothèque et qui me pousse à vous conseiller d'aller en librairie ou à la bibliothèque juste pour regarder quelques pages.

A noter, que si on veut plus de précisions, il suffit de se procurer le livre La garçonne et l'assassin de Fabrice VIRGILI et Danièle VOLDMAN. Qui est le livre sur lequel l'illustratrice s'est appuyée. 

 © Melleaurel

31 commentaires:

  1. Cette BD me tente beaucoup. En tout cas j'adore les dessins, en plus du thème. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'encourage à la découvrir ! Oui, c'est vrai que les dessins sont jolis !

      Supprimer
  2. Dans ma liste d'envie depuis sa parution ;) Ton avis, positif malgré tout, confirme tout ce que j'en ai lu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai vite reçu lors de sa parution mais j'ai mis du temps à le lire...Pas de regret ! ;)

      Supprimer
  3. Je pense l'emprunter prochainement :)

    RépondreSupprimer
  4. J'en ai beaucoup entendu parler ces derniers temps et j'avoue qu'il me fait de l'oeil ! Le graphisme me plaît bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour quelqu'un qui n'est pas trop bd, j'ai été conquise ! Le graphisme est une pépite/

      Supprimer
  5. Je suis contente de lire ton avis sur cette BD, j'ai pu la croiser en médiathèque la dernière fois et... j'ai pas mal hésité, j'ai fini par la reposer. La prochaine fois, je l'emprunte. Je garde en tête tes petits bémols ! Mais c'est vrai que le graphisme est attirant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison ! Pour découvrir l'histoire, l'emprunter est un très bon moyen...si on ne me l'avait pas offert, j'aurai tenté cette option ;)

      Supprimer
  6. Ca doit etre sympa d'avoir une histoire vraie comme ça sur bande dessinée. Puis c'est vrai que le graphisme change un peu c'est pas mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette transposition à partir d'une histoire vraie rend cette bd d'autant plus originale.

      Supprimer
  7. Je trouve l'histoire vraiment originale! J'aime beaucoup la couverture de la BD, mais je pense que je préfèrerais davantage le roman de Fabrice VIRGILI et Danièle VOLDMAN!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends d'oublier un peu la bd mais moi aussi, je me laisserai tenter par le livre !

      Supprimer
  8. Il me tente depuis un moment, ton avis risque bien de me faire craquer un jour ! Je note quelques-unes de tes réticences, je partirais ainsi prévenue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah ! Il vaut mieux partir en se disant que c'est court que de se faire un film et être déçue !

      Supprimer
  9. J'avoue que j'avais bien aimé le graphisme et que j'étais fort curieuse de ce que ça pouvait donner, mais finalement, lorsque je l'ai eu entre les mains, j'ai moyennement accroché. Le graphisme m'a plu, mais comme toi je suis restée sur ma faim en fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas une lecture transcendante mais le graphisme remonte le niveau...

      Supprimer
  10. J'ai beaucoup aimé cette BD mais j'ai le même reproche à faire que toi: ça va trop vite. J'aurais aimé peut-être deux tomes au lieu d'un, pour plus de précisions, pour prendre plus son temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne idée les deux tomes, ça aurait permis plus de détails ! ;)

      Supprimer
  11. J'ai lu quelques bonnes critiques de ce livre et il est à la médiathèque. Plus de raison de ne pas le lire :-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu peux le lire ou l'emprunter à la médiathèque, je t'encourage alors de le faire ! :D

      Supprimer
  12. Une BD que j'ai beaucoup aimé! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré mes quelques points négatifs, je l'ai aussi bien aimé dans l'ensemble

      Supprimer
  13. J'avais beaucoup aimé cette bande dessinée, que j'avais trouvé très belle et à l'histoire très intéressante.
    Le roman est tout aussi bien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de l'information ! J'attends un peu mais je m'achèterai surement le livre ;)

      Supprimer
  14. J'avais tout simplement ADORÉ cette BD !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup l'ont apprécié...Son prix n'est pas le fruit du hasard ;)

      Supprimer
  15. Cette BD me fait de l’œil depuis un moment, mais je ne savais qu'il y avait un roman qui retraçait la même histoire ! Peut-être que je me laisserai tenter par le roman en premier alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas ce que vaut le livre mais si je l'avais su avant, j'aurai peut être au préalable tenté le livre ;)

      Supprimer
  16. J'avais pas aimé Ida, de Chloé Cruchaudet, du coup je suis pas sure de me laisser tenter, mais pourquoi pas!

    RépondreSupprimer

Merci pour vos messages <3