10.5.15

The Other Typist

DE : Suzanne RINDELL
EDITION : Penguin (2014)
PAGES : 354
LANGUE : Anglais (a été traduit)
LIEUX : New York (ÉTATS-UNIS)
PERSONNAGE(S) : Rose Baker, Odalie Lazare, Lieutenant Detective (Frank)
THEMES : Prohibition | Thriller | Amies
RÉSUMÉ DE L’ÉDITION
New York City, 1924: the height of Prohibition and the whole city swims in bathtub gin.

Rose Baker is an orphaned young woman working for her bread as a typist in a police precinct on the lower East Side. Every day Rose transcribes the confessions of the gangsters and murderers that pass through the precinct. While she may disapprove of the details, she prides herself on typing up the goriest of crimes without batting an eyelid.

But when the captivating Odalie begins work at the precinct Rose finds herself falling under the new typist's spell. As do her bosses, the buttoned up Lieutenant Detective and the fatherly Sergeant. As the two girls' friendship blossoms and they flit between the sparkling underworld of speakeasies by night, and their work at the precinct by day, it is not long before Rose's fascination for her new colleague turns to obsession.

But just who is the real Odalie, and how far will Rose go to find out?
http://unevaliserempliehistoires.blogspot.com/search/label/Read%20in%20englishMON AVIS
            

Dans le New York de la prohibition, même le citoyen le plus intègre peut se retrouver criminel...Rose Baker sait de quoi elle parle, secrétaire dans un commissariat de bas quartier de la grosse pomme, tous les jours elle note mot pour mot les aveux de grands criminels ou tout simplement de citoyens normaux qui ont été pris sur le fait !

Suzanne RINDELL présente ici, Rose une jeune dactylo. On ne sait pas son âge mais on suppose facilement qu'elle a dans la vingtaine. Elle a des idées très arrêtées et vitcomme toute jeune fille de son âge pourrait-on dire - dans le fantasme de devenir comme toutes les célébrités qui n'hésitent pas à enfreindre la loi pour pouvoir vivre dangereusement ! Elle a certaines convictions qu'elle ne souhaite pas changer. Sa ligne de conduite est bien définie, elle veut plaire à ses supérieurs. On devine qu'elle est très sage. Très vite, Rose qui est la narratrice de l'histoire, nous embarque dans son monde.
Orpheline, elle a été élevée par des bonnes sœurs.
Même si elle manque sérieusement de confiance en elle, c'est une héroïne lambda que nous propose Suzanne Rindell, une héroïne dans laquelle toute lectrice pourrait se retrouver. Néanmoins, il faut se méfier, les apparences peuvent être trompeuses...
Lorsque Odalie fait son entrée au sein du commissariat, tout comme Rose, on sait que son univers va basculer. C'est cette transition vers de nouvelles perspectives, de nouveaux horizons qui poussent le lecteur à continuer cette lecture. Ce personnage est le déclenchement d'une tornade dans le monde si serein de Rose.

Le contexte historique dans lequel elles évoluent, aussi le permet. En effet, nous sommes en pleine période dite de La Prohibition. Aux États-Unis, la fabrication, le transport et la vente de boissons alcoolisées seront prohibés de 1919 à 1933 ! Cette interdiction entraînera ouverture sur ouverture de bars clandestins...Même Monsieur Tout le monde enfreindra cette loi ! Suzanne RINDELL retranscrit parfaitement l'atmosphère qu'une telle période devait avoir. On s'attend à tout moment à des rebondissements, des descentes policières grandioses.
Odalie emmène alors Rose dans son univers. J'ai aimé ces intermèdes dignes de soirées que l'on peut rencontrer dans le roman Gatsby, le magnifique de Francis Scott FITZGERALD (je le cite beaucoup ces derniers temps). La petite immersion dans les complots de certains gangsters new-yorkais fait aussi son petit effet.
Dans ces soirées où tous les codes sont supprimés...Odalie est loin d'être aussi sage que Rose et pour être honnête, son entité opposée ! Odalie est l'image même de la jeune américaine qui ne veut plus suivre les us et coutumes de son époque...Attendre d'être marié pour pouvoir vivre pleinement sa vie de femme, à quoi bon ?
J'ai pensé que cette amitié permettrait à Rose d'évoluer et de casser sa carapace mais c'est un autre aspect de sa personnalité qui va se révéler et je l'ai trouvé limite angoissant !
Petit à petit, l'auteure nous fait prendre conscience de l'évolution de la personnalité de la narratrice. Elle est plus complexe que ce que l'on pourrait penser.

Très vite, cette prise de conscience nous permet de constater que leur amitié n'évolue pas paisiblement. Odalie manipule Rose mais est-t-on nous vraiment certain ?
Le mystère sur le passé d'Odalie s’épaissit mais aussi, sur celui de Rose. Une lourdeur psychologique prend le lecteur qui se demande vers quoi cette amitié va donner. Entre obsession, envie de plaire et méfiance, le lecteur se sent manipuler mais ne sait pas comment.

Le tour de force de The Other Typist est bien entendu la fin ! Quelle FIN ! J'ai retourné dans tous les sens, plusieurs solutions sont possibles mais à chaque fois, un élément fait changer la donne. Une autre hypothèse pousse dans mon esprit et à nouveau, je suis persuadée qu'il peut y avoir encore une énième solution !

Alors que The Other Typist pourrait un simple roman dans la veine des auteurs de la Lost Generation c'est-à-dire dénoncer la société, il se révèle être un thriller bien ficelé où la fin qui n'a pas satisfait de nombreux lecteurs, permet quand même de nombreux questionnements.
Est ce qu'il faudrait que l'auteure nous éclaire à ce sujet ? Je ne le pense pas car donner une fin ne permettra pas de répondre à toutes les questions que l'on pourrait se poser et certains lecteurs seraient déçus ! De plus, apporter une réponse peut rendre l'intrigue totalement désuet !

 © Melleaurel

26 commentaires:

  1. Quelle fin frustrante !! Je n'ai jamais pu trouver une hypothèse satisfaisante héhé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh totalement frustrante ! Il faudra que je t'envoie un mail pour te donner mes hypothèses ;)

      Supprimer
  2. Ohhhh ça donne vraiment envie!!!! Du coup, tu m'intrigues avec la fin :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ! J'espère bien, donner envie ! :)

      Supprimer
  3. J'avais repéré sa sortie française, j'adore la période des années folles, mais j'étais pas trop sûre du style. Ta chronique me donne bien envie de le faire rentrer dans ma PAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui, j'aime aussi cette période ! ;) Je la trouve dommage cette sortie française, la couverture ne me plait pas du tout !

      Supprimer
  4. Je suis complètement fan de cette période et savoir que l'auteure l'a bien retranscrite ici donne vraiment envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente ta chance alors ! Une très bonne surprise ! ;)

      Supprimer
  5. Comme toujours, tu nous présentes des romans qui ont l'air passionnant, très intéressant au niveau historique! Néanmoins, l’aspect thriller risque de me déplaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais c'est subtile ! ;) Merci !

      Supprimer
  6. La couverture est magnifique ! Et j'aime beaucoup l'alliance années 20 et thriller avec une fin surprenante visiblement. Vite vite il me le faut !!! Je choisirai la version française par contre. Je suis toujours aussi peu douée avec l'anglais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si tu préfères en français tu as raison ;) C'est clair la couverture VO est magnifique ! Plus belle que la française ;)

      Supprimer
  7. Et voilà encore un livre que je veux absolument lire !! ^^ Bravo :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhh !! De rien ! ^^

      Supprimer
    2. Désolée, je mets mon commentaire en réponse car je n'arrive pas à faire autrement... :(
      Ce livre me tente bien (super chronique!!!) mais je me demande si je ne serais pas trop frustrée par la fin... Hummm... A voir!
      A bientôt!

      Supprimer
    3. Ah bon ?!? Oh c'est bizarre ! Oui la fin peut être frustrante mais en même temps tout le monde peut avoir sa version ;)

      Supprimer
  8. Ok, je l'ai directement mis dans ma WL d'anniversaire pour ma famille x) il a l'air génial, j'adore les romans qui se passent pendant la prohibition, et il a juste l'air TROP bien :3 Merci de la découverte <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien !! J'espère que tu vas le recevoir alors ;) Bonne prochaine lecture ???

      Supprimer
  9. Voilà qui m'intéresse bien. En plus, je pense que cette période est passionnante et peut vraiment bien coller à ce genre d'intrigue! Hâte de le voir sortir en France ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La période est TOTALEMENT passionnante ! Mais il est déjà sortie en français : Vice et vertu aux éditions Fleuve Noir ;)

      Supprimer
  10. Il est dans ma wishlist en français. Vivement, tu m'as vraiment intriguée à propos de la fin...

    PS : superbe blog, j'adore :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'espère que la version française sera tout aussi bien ;)

      Supprimer
  11. J'adore la couverture, le résumé est alléchant et ta chronique encore plus tentante :)
    J'ai très envie de découvrir ce roman qui a l'air palpitant :)
    Bonne prochaine lecture :)
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est le cas ! Oui, la couverture VO vaut vraiment le coup ! ;)

      Supprimer
  12. Je viens de le terminer, je l'avais mis dans ma wishlist d'après ton article, CETTE FIN! Je suis dans tous mes états et je n'arrête pas de me dire : devrais-je relire le roman? Ai-je laissé passer des indices? Je suis quelque peu blasée, c'est le roman dont on en a envie de parler avec des amies pendant des heures haha!
    Ils avaient annoncé un film avec Keira Knightley, mais j'ai l'impression que le projet est tombé à l'eau?
    Belle soirée à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totalement et aujourd'hui encore je suis un peu frustrée ! ;) Oui, c'est vrai qu'il avait annoncé un film. Il faudrait aller sur le site imdb qui sait tout ce qui se passe dans le monde du cinéma ;)

      Supprimer

Merci pour vos messages <3