22.3.15

L'étrangleur de Cater Street suivi Le mystère de Callender Square (Thomas et Charlotte Pitt #1 et #2)

::1-5::  ::6-10::  ::11-15::  ::16-20::  ::21-25::  ::26-30:
                                                                               1 & 2 > 3 > 4 > 5
DE : Anne PERRY
EDITION : 10/18
PAGES : 1013
LANGUE : Français
LIEUX : Londres (ROYAUME-UNI)
PERSONNAGE(S) : Charlotte Ellison, Emily Ellison, Thomas Pitt...
THEMES : Epoque victorienne | Couple | Policier
RÉSUMÉ DE L’ÉDITION
L'étrangleur de Cater Street
Suffragette avant l'heure, l'indomptable Charlotte Ellison contrarie les codes et manières victoriens et refuse de se laisser prendre aux badinages des jeunes filles de bonne famille et au rituel du tea o'clock. Revendiquant son droit à la curiosité, elle parcourt avec intérêt les colonnes interdites des journaux dans lesquels s'étalent les faits divers les plus sordides. Aussi bien le Londres des années 1880 n'a-t-il rien à envier à notre fin de siècle : le danger est partout au coin de la rue et les femmes en sont souvent la proie. Dans cette nouvelle série « victorienne », la téméraire Charlotte n'hésite pas à se lancer dans les enquêtes les plus périlleuses pour venir au secours du très séduisant inspecteur Thomas Pitt de Scotland Yard.

Le mystère de Callander Square
Cette enquête semblait élémentaire : quelle femme de chambre indélicate du très chic Callander Square a enterré ses nourrissons adultérins dans le parc ? Mais la vérité est loin d'être aussi simple, et le gentleman inspecteur Thomas Pitt n'est pas au bout de ses surprises, dans cette haute société victorienne où les faux-semblants sont rois.
MON AVIS
          Dans la nuit brumeuse d'un quartier huppé de Londres, des bruits de pas résonnent. Quelques mots s'échappent, une personne affolée crie au meurtre ! Dès lors, les journaux s'emparent de ce fait divers. Alors que son père lui interdit de les lire, Charlotte, cadette de la famille Ellison, s'intéresse à l'affaire. Le meurtre a été commis pas loin de chez elle.
Dès lors, qu'ils le veuillent ou non, les habitants de ce quartier de Londres, seront amenés à rencontrer les policiers notamment l'enquêteur en charge de cette affaire, Thomas Pitt. Un personnage qui m'a de suite séduite par sa simplicité mais qui a pour le coup, contrairement aux autres personnages masculins, tout d'un gentleman. À l'allure un peu fantasque, c'est un policier soucieux de l'équité qui agit avec toujours ce besoin de bien faire les choses (dans l'affaire n°2, il a une remarque au sujet d'une robe qui m'a fait fondre et qui révèle bien le tempérament de ce personnage).

        L'enquête policière possède tous les codes classiques que l'on attend dans ce genre de livre : une série de meurtriers potentiels, des personnages qui entravent l'enquête, un bras droit pour le policier en charge de l'affaire...Sans être compliquée, Anne Perry arrive à semer le doute et la révélation ultime du meurtrier m'a même bien surprise.
Dans la première enquête, le prétexte est de nous présenter les protagonistes que l'on sera amené à rencontrer dans les prochains tomes .

        Plus que l'enquête policière, ce sont les codes, les habitudes au sein de la classe bourgeoise du XIXème qui sont décortiqués. L'auteure caricature peut être, mais le gentleman n'a rien de ce que laisse supposer le titre, entre adultère et machisme, ce sont des hommes prêts à tout pour que leur univers égoïste ne change pas, quitte à mettre des bâtons dans les roues aux policiers.
Quant à la place de la femme, bien qu'en apparence soumise, à travers les yeux de Charlotte ou de sa petite sœur, Emily, on sent ici la volonté pour l'auteure de montrer que les femmes ne sont pas non plus ce qu'elles semblent être.
Avec le personnage de Charlotte, c'est la féministe avant l'heure, elle n'a pas la langue dans sa poche. Elle est en décalage avec ce qu'elle veut et ce que la société attend d'elle. Personnage au caractère fort, j'ai de suite été en empathie avec ce personnage. Lorsqu'elle traverse des doutes, je suis émue pour elle. Lorsqu'elle tombe amoureuse, je suis heureuse pour elle...
Emily est aussi un personnage féminin qui peut surprendre. Elle est réaliste quant à ce qu'elle peut attendre de son futur mari. Quelque part, je la trouve sur certain point plus intelligente que sa sœur Charlotte. Elle a beaucoup d'ambition et elle accepte ce que l'on attend d'elle car elle compte bien s'en servir !

         Le second tome se déroule quelques années après la première enquête. Il y a eu du changement dans la vie de Thomas Pitt et pour cause – même si je ne veux pas vous spoiler, en lisant le nom de la saga, vous vous doutez bien de quelque chose -, il a épousé Charlotte.
Plus sombre que la première, cette deuxième enquête, concerne des cas d'infanticide. Anne Perry s'attache ici plus à l'enquête policière et contrairement à la première, la complexifie un peu plus.
Une fois de plus, la classe bourgeoise est moquée. L'auteure arrive avec une facilité déconcertante, à faire ressortir toute l'ironie de la situation ! La sœur de Charlotte, Emily a aussi bien grandi. Devenue, une Lady, elle ne tient pas en place et avec l'aide de sa sœur, va gentiment se mêler de l'affaire.
On est amené alors à avoir plusieurs points de vues sur l'enquête. Celui de Thomas, qui obtient des réponses plus techniques sur l'affaire en cours, celui d'Emily qui obtient des potins et qui peut, peut être aiguiller sur l'enquête ou encore celui de Charlotte, qui d'une manière – que je ne révélerai pas – se retrouve mêler à l'affaire.
À mon grand regret, le lecteur ne partage pas beaucoup le quotidien du couple mais les suit chacun de leur côté. Ce tome était plus accès sur la complicité des deux sœurs Charlotte et Emily.

Sans être les enquêtes du siècle, je suis toujours autant conquise par le style d'Anne Perry que j'avais déjà pu apprécier lors de ma lecture de sa "courte" saga Les Reavley – courte corrélativement au 29 tomes de celle-ci !
Ces deux enquêtes m'ont permis de découvrir une nouvelle saga, que je vais suivre de près. J'ai réellement eu un coup de cœur et je suis certaine de continuer cette saga...Je ne sais pas encore si j'ai le courage de m'acheter les 27 tomes...mais au moins quelques uns pour commencer !

21/03/15 : Dédicace au Salon du livre du dernier tome de la saga Pitt ! J'ai été un peu intimidée mais je l'ai quand même eu et j'en ai profité pour lui faire dédicacer l'intégrale de la saga Reavley que j'ai offert à ma soeur Natacha (qui elle, patientait pour Jean Teulé !) ;)
J'ai été dans les premières pour la dédicace donc je n'ai pas beaucoup attendu ! Bilan assez positif du salon mais je vous en parlerai dans un autre article !

 © Melleaurel

22 commentaires:

  1. Charlotte a l'air d'être le type d’héroïne que j'aime beaucoup. Rien que pour faire sa connaissance, j'aimerais lire ce roman! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Oui, c'est un personnage fort ! ;)

      Supprimer
  2. J'aimerais beaucoup découvrir Anne Perry et ses livres :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que t'encourager à découvrir cette auteure ! ;)

      Supprimer
  3. Je suis contente que ces deux enquêtes d'aient plu ! ;)
    Pourrais-tu me rappeler la remarque faite par Thomas au sujet d'une robe, ça me dit quelque chose mais j'ai un trou de mémoire ? :)
    J'espère que tu continueras cette série en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je vais la continuer, c'est sûr ! Pour la remarque de Thomas, je l'ai mis sur ton suivi ;)

      Supprimer
  4. La couverture est vraiment jolie et attire l'oeil ! On sent que les éditeurs font vraiment beaucoup d'efforts pour attirer les lecteurs par le visuel ! ;)

    A part ça, le premier tome de cette saga est dans ma PAL depuis un moment maintenant mais je ne l'ai pas encore lu...il va falloir que je m'y mette...en tous cas, cette saga policière et victorienne m'intrigue...après avoir lu Du Sang sur la Soie, il faut absolument que je continue à découvrir l'univers d'Anne Perry ! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les éditeurs se donnent du mal..ENFIN je dirai ! (Il suffit de comparer les étagères des anglophones et ceux des français...Les premières sont plus colorées...)

      Anne Perry a un style accrocheur et je ne peux que t'encourager à continuer ;)

      Supprimer
  5. Oh on aurait pu se croiser au salon... Je ne savais pas que l'auteure était là mais j'aime beaucoup le genre. Je viens d'en recevoir un à peu prés du meme style.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon tu y étais ? Quels jours ? Oui, j'ai été surprise de voir qu'il n'y avait pas beaucoup de personne qui savait que l'auteure était présente..Je crois qu'il y a eu un petit couac dans la communication !

      Supprimer
  6. Wow, j'ai super envie de le lire, ton avis est génial! :) Trop bien d'avoir pu la rencontrer, ça devait être super! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui c'était super ! Je ne peux que t'encourager à découvrir son monde ! ;)

      Supprimer
  7. Ohh on s'est loupé au salon du livre! En tout cas, cette saga a l'air vraiment bien, il y a juste énormément de tomes mais sinon, elle me tenterait bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les nombreux tomes peuvent décourager la lecture...mais comme j'ai eu un coup de coeur..finalement, je suis assez contente qu'il y en ait autant ! ;)

      Supprimer
  8. Je viens de découvrir l'auteur, et j'ai beaucoup aimé. Je note cette série.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai lu les seize ou dix sept premiers tomes de la série et c'est vraiment top ! N'hésites pas à la continuer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui quand même ! Je suis certaine de la continuer ;)

      Supprimer
  10. J'ai hate de le lire ! Merci encore pour l'autographe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Et au moins, je suis contente tu vas pouvoir lire la saga que j'ai bien aimé ;)

      Supprimer
  11. Je suis tellement contente que tu ai aimé ces deux premiers tomes ! C'est une série que j'aime beaucoup et je suis très attachée aux protagonistes.
    En tout cas, sache que le cadavre de la balançoire continue de me traumatiser deux ans après ma lecture... Haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette scène est vraiment marquante mais très bien décrite !
      Je peux te comprendre avec plus de 20 tomes, on s'attache..déjà au bout de 2...

      Supprimer

Merci pour vos messages <3