20.2.16

The Diviners (The Diviners #1)

Résumé de l'édition

Evie O'Neill has been exiled from her boring old hometown and shipped off to the bustling streets of New York City--and she is pos-i-toot-ly thrilled. New York is the city of speakeasies, shopping, and movie palaces! Soon enough, Evie is running with glamorous Ziegfield girls and rakish pickpockets. The only catch is Evie has to live with her Uncle Will, curator of The Museum of American Folklore, Superstition, and the Occult--also known as "The Museum of the Creepy Crawlies."

When a rash of occult-based murders comes to light, Evie and her uncle are right in the thick of the investigation. And through it all, Evie has a secret: a mysterious power that could help catch the killer--if he doesn't catch her first.


En français ?

Traduction personnelle

Evie O'Neill a été contrainte de quitter sa ville natale ennuyeuse pour être expédiée dans les rues animées de New York - et elle est po-si-ti-ve-ment ravie. New York est la ville des clandestins, du shopping, et du cinéma ! Bientôt, Evie est embarquée avec les filles glamour de Ziegfield et les pickpockets. Le seul hic est qu'Evie doit vivre avec son oncle Will, conservateur du Musée du Folklore américain, de la superstition et de l'occultisme - également connu comme "Le Musée de la vermine".

Quand une série de meurtres occultes est sous les projecteurs, Evie et son oncle sont en plein cœur de l'enquête. Et à travers tout cela, Evie a un secret : un pouvoir mystérieux qui pourrait aider à attraper le tueur - s'il ne la rattrape pas en premier...


Mon avis                                    


Le tempo d’une musique jazzy, le claquement de chaussures sur le parquet. L’insouciance d’une soirée interdite. Bienvenue dans le monde de Libba BRAY ! Une fois que vous y entrez, ce n’est que la dernière page du livre qui vous arrêtera...

En mêlant, la folie de la jeunesse et le spiritisme, The Diviners embarque le lecteur dans le monde d’Evie O'Neill. Une jeune fille de 17 ans qui cache un secret : en touchant les objets, elle apprend des choses sur le propriétaire de cet objet. Don ou malédiction, ce pouvoir va lui causer quelques soucis qui vont l'amener à aller vivre chez son oncle, Will Fitzgerald. J'ai aimé le petit clin d’œil à l’auteur Francis Scott Fitzgerald. Un oncle singulier, propriétaire d’un musée à New York qui traite principalement des choses occultes et qui peut être sollicité afin d'aider sur des enquêtes. Un personnage qui m'a de suite séduite car sous cette apparence de célibataire, incapable d'être une figure paternelle, se cache un homme secret qui a du vécu.

Ce premier tome, The Diviners est un young adult à la fois divertissant et surprenant.
Deux mondes s'opposent dans l’univers que nous peint Libba BRAY. Il est à la fois coloré par les soirées, le mode de vie des années 20 et le lieu : New York, la ville qui ne dort jamais mais il est aussi sombre, avec ces meurtres, ces histoires de fantôme et cet aura apocalyptique !

Dans ce roman, l’auteure m’a surprise car même s'il y a l’insouciance de la jeunesse, il y a aussi beaucoup d’humour. L’héroïne a quelques réactions immatures et quelques tics de langage mais justement, ça nous permet de nous familiariser avec le personnage. Elle semble agir sans réfléchir aux conséquences.
De plus, on ne se contente pas de mettre en avant un personnage mais on l'entoure d'une bande avec pour certains aussi quelques dons et secrets. Seuls les lecteurs sont dans la confidence. Je pense à Sam Lloyd qui veut retrouver sa mère ; Theta qui fuit un passé et qui se cache ; à Jericho, un jeune homme qui habite chez son oncle ou encore Memphis qui a un don de guérison mais qui fait tout pour protéger son petit frère. Une équipe qui ne se rencontre pas par hasard et qui laisse présager aux lecteurs, de multiples péripéties. Des compagnons qui permettent aussi à l'héroïne de se confronter à ses défauts et à apprendre à se responsabiliser avec eux.

L'intrigue développée est saisissante. Il y a des secrets dans les secrets, quelques rebondissements et surtout, on sent bien que l'histoire n'est qu'à son début.
Libba BRAY rappelle que rien n’est parfait, un meurtrier suit des rites...La magie et les meurtres sont liés. C'est l'autre pendant de l'histoire.
Pour un Young Adult, je le trouve assez noir et j’ai eu quelques frissons que je n’aurai pas eu forcément dans un roman dit « policier ». Mêler les deux genres fonctionne parfaitement. L'histoire gagne en crédibilité tant les meurtres m'ont fait penser aux  faits divers qui ont eu lieu au temps des chasses aux sorcières ou encore des meurtres en série de sectes pratiquant la magie noire.

Un très bon tome qui pose les bases de la saga The Diviners. J'ai vraiment envie de connaitre la suite et voir si Libba BRAY arrivera à nouveau à m'hypnotiser !


::1::  ::2::

DE : Libba BRAY
ÉDITION : Little Brown Ome (2012)
PAGES : 578
LANGUE : Anglais (pas encore traduit)
LIEUX : New York, Zenith, Brethren (ÉTATS-UNIS)
PERSONNAGES : Evie O'Neill, Will Fitzgerald, Sam Lloyd, Jericho...
THÈMES : Historique | Magie | Policier

16 commentaires:

  1. C'est vraiment le côté surnaturel qui ne me tente pas du tout, sinon je pense qu'il aurait tout pour me plaire. Mais bon, je me laisserai peut-être tenter un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah...C'est vrai que ça peut être un frein mais en toute honnêteté même si ce n'est pas mon genre de prédilection...Le surnaturel n'est pas aussi fantasque que l'on pourrait imaginer...L'auteure arrive bien à le justifier ;)

      Supprimer
  2. En tout cas, c'est intriguant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui donne envie de le lire ;)

      Supprimer
  3. Je l'avais repéré et maintenant je veux encore plus le lire !!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tant mieux alors ! J'espère que tu te laisseras tenter rapidement alors...C'est un livre qui pourrait te plaire ;)

      Supprimer
  4. Oh, la couverture est superbe... Et ton billet fait envie. Je ne connais ni l'auteur ni le livre, mais j'avoue que tu m'as rendue curieuse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse ! La couverture est jolie mais encore, ce n'est pas la plus belle...J'ai vu des éditions....Bonne découverte si tu te laisses tenter.

      Supprimer
  5. Couverture très sympa et une période que j'apprécie aussi beaucoup ! Puis c'est toujours sympa d'avoir une bonne toche d'humour ! Merci de la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Tiens, je pensais que tu connaissais...En général, c'est moi qui fait des découvertes sur ton blog ;)

      Supprimer
  6. Coucou Aurélie,
    Très beau billet comme d'habitude!!!Vraiment très réussi! J'ai été ravie de partager cette lecture commune avec toi. Très beau logo d'ailleurs ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claire ! J'ai également été contente de faire une LC avec toi :D
      Merci pour le logo :)

      Supprimer
  7. OH sympa, je trouve le contexte bien original pour du YA paranormal. Ça me donne bien envie de tenter. Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Your welcome ! Oui, j'aime bien le contexte surtout qu'il est bien maitrisé ;)

      Supprimer
  8. Eh bien, je ne connaissais pas, mais ça me tente beaucoup maintenant :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le but ! Je suis contente ;)

      Supprimer

Merci pour vos messages <3