19.10.15

Nord et Sud


Résumé de l'édition
C'est le choc de deux Angleterre que le roman nous invite à découvrir : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Entre les deux, la figure de l'héroïne, la jeune et belle Margaret Hale. Après un long séjour à Londres chez sa tante, elle regagne le presbytère familial dans un village du sud de l'Angleterre. Peu après son retour, son père renonce à l'Eglise et déracine sa famille pour s'installer dans une ville du Nord. Margaret va devoir s'adapter à une nouvelle vie en découvrant le monde industriel avec ses grèves, sa brutalité et sa cruauté. Sa conscience sociale s'éveille à travers les liens qu'elle tisse avec certains ouvriers des filatures locales, et les rapports difficiles qui l'opposent à leur patron, John Thornton.

http://unevaliserempliehistoires.blogspot.fr/2015/07/challenge-les-filles-de-mrs-bennet.htmlMon avis                                


La bruine tombe sur Milton, un épais brouillard gêne la vue des plus courageux qui se lèvent tôt par nécessité plus que par envie, en répétant mécaniquement les mêmes gestes.
Au temps de l'industrialisation, Nord & Sud est plus que le quotidien d'une société, c'est aussi l'histoire de Margaret, une jeune fille qui est témoin de cette évolution. Après que son père ait décidé de changer de vie – il quitte sa paroisse pour devenir enseignant ; sa famille est contrainte de quitter la campagne, qu'elle vient tout juste de retrouver (après avoir passer quelques années chez sa tante dans la capitale) pour une ville où les pauvres peuvent devenir riches et les riches tout perdre. La ville semble noire, sale et la campagne au contraire est claire, comme idyllique. Elizabeth GASKELL, volontairement, fait une description symétriquement opposée de ces deux univers pour que de suite, on ait la même sensation que Margaret en découvrant Milton.
Tous les fondamentaux de la jeune fille sont bousculées. Même si elle ne vit pas aisément, la famille de Margaret serait considérée aujourd'hui comme étant de la classe moyenne.
Dans Nord & Sud, c'est le lien entre la classe populaire et les patrons, que représente John Thornton. La rencontre entre ces deux mondes n'est pas aisée au début mais très vite, Thorton voit plus en Margaret que celle-ci n'ose imaginer.

Elizabeth GASKELL arrive avec facilité à nous happer dans son univers. Le roman a souvent été comparé à Orgueil et Préjugés, je ne suis pas là pour soulever un débat mais même si l'héroïne a de nombreux préjugés sur le monde de Thornton, la comparaison peut s'arrêter là. Ce qui m'a fait sourire, c'est la peur du commerçant que l'on retrouve aussi dans les œuvres du XIXème. L'image négative du commerçant est ancrée dans les mœurs mais ici, GASKELL cherche à redorer un peu cette image.

Résolument moderne, les thèmes soulevés qu'est la misère, la différence sociale, les malentendus entre le patronage et les ouvriers (souvent dus à un manque de communication) ainsi que la grève ne pouvaient pas mieux coller avec l'actualité de ces derniers jours... C'est avec un véritable soucis du détail que l'auteur donne en quelque sorte la parole à ses contemporains. Elle a de la considération pour eux. L'auteur ne prend pas à partie mais dénonce avec une pointe d'humilité, d'amour et d'humour. Au fur et à mesure de cette lecture, on n'est pas forcément pour le même camp.
L'héroïne prend à cœur la cause de ceux qui n'ont pas forcément accès à l'éducation ou ont l'impression d'être exploité, tout en restant neutre. Elle cherche aussi à connaître le point de vue des "patrons" par l'intermédiaire de John Thornton et de ce fait, on apprend à le connaître. Il se révèle n'être pas aussi proche de l'image négative que les ouvriers pourraient lui donner.

Tout au long de Nord & Sud, Elizabeth GASKELL n'épargne pas notre héroïne tout en ne dramatisant pas non plus la situation. Même si les épreuves qu'endure Margaret touchent le lecteur, ce qui en ressort est parfois plus fort et permet d'optimiser les aléas que nous réserve la vie.

Mais bien sûr, ce que l'on retient aussi de cette œuvre, c'est cette histoire entre Margaret et John. Je ne sais pas si j'arriverai à trouver les mots justes pour vous exprimer ce que j'ai ressenti.
L'alchimie entre les deux n'est pas forcément évidente mais peu à peu, les situations dans lesquelles se retrouvent les protagonistes amène John Thornton à ne pas considérer Margaret comme une simple connaissance. Cet homme qui est toujours sûr de lui en raison de sa position et très touchant lorsqu'il est pris au dépourvu. Il va très vite se révéler à la demoiselle mais Margaret a plus de caractère que l'on ne pourrait penser. Elle a un tempérament de feu et ne fait pas partie de celle qui pense que le mariage soit indispensable. De plus, même si c'est un peu classique et déjà-vu, il y a toujours l'éternel rival en la personne d'Henry Lennox, un avocat, frère du mari de sa cousine. Ce personnage n'est pas là que pour la figuration mais son attirance pour Margaret, nous permet de douter - même un peu - sur la suite de l'histoire. 

Nord & Sud a été un véritable coup de cœur ! J'avais vu, il y a quelques années l'adaptation de la BBC mais en le lisant je me suis rendue compte que j'avais oublié de nombreuses choses. Le seul regret que je pourrai avoir et qu'il manquerait selon moi encore des pages. La fin était trop brutale.
Dans tous les cas, c'est une lecture que je vous recommande que ce soit en VO ou en français !

                                         DE : Elizabeth GASKELL
EDITION : Points (2010)
PAGES : 673
LANGUE : Français
LIEUX : Helstone, Londres, Milton, Heston, Oxford, Cromer (ANGLETERRE)
PERSONNAGE(S) : Margaret Hale, John Thornton
THEMES : Amour | Industrialisation | Société

34 commentaires:

  1. Trop contente que Nord et Sud t'ai plu! C'est un livre que je pourrais relire à l'occasion. J'avais au début beaucoup de mal à apprécier Margareth mais au fur et à mesure que l'intrigue avance, je l'ai trouvé d'une force magistrale! As-tu vu la série de la BBC? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai de suite aimé son personnage pour ma part ! Oui, j'ai déjà vu la série mais en ce moment, je la regarde à nouveau...ya que 4 épisodes mais dès que j'ai le temps, j'en regarde 1 ! ;)

      Supprimer
  2. J'ai découvert tout récemment l'adaptation de la BBC qui a été un mini coup de cœur (comme souvent avec leurs adaptations). Je n'ai pas encore lu le roman malheureusement, mais le visionnage m'a donné fortement envie de me lancer dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme ça que j'ai découvert le roman ! Oui, elles sont fabuleuses leurs adaptations ! :D

      Supprimer
  3. Je suis contente que tu aies aimé cette lecture.
    J'avais également beaucoup apprécié ce roman il y a quelques années. ;)

    RépondreSupprimer
  4. Ohlalala ! il faut que je le lise, il faut que je le lise, il faut que je le lise … mais bon, je crois qu'il va attendre encore un petit peu.
    En tout cas, ton avis est vraiment chouette et donne envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est vrai qu'il faut le lire ! C'est incontournable après peut être que tu n'aimeras pas mais c'est un peu comme Jane Austen selon moi, un incontournable ! (même si j'ai mis du temps pour le lire ;) )

      Supprimer
  5. Je suis amoureuse de ce livre (j'adore ce genre de roman :D) !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil ! J'ai été objective dans mon avis mais c'est vrai que souvent, je suis déjà conquise dès le départ ;)

      Supprimer
  6. J'ai beaucoup aimé cette opposition entre le Nord et le Sud, entre la ville industrielle et la campagne idyllique. Grâce à ce roman on s'informe de la situation et dure vie que vivaient les anglais qui avaient peu de ressources à cette époque tout en se passionnant pour l'histoire qui lie Margaret et John Thornton.

    Et comme je te l'avais dit sur Fb, je partage ton avis sur la fin trop brutale. Quel plaisir cela aurait été de prolonger cette lecture de quelques chapitres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est bien dommage ! Je suis curieuse de voir si un auteur a tenté de faire une suite...juste pour prolonger un peu la magie (ou pas)

      Supprimer
  7. Oh il est dans ma PAL, il faut trop que je le lise!!! :) Je n'ai jamais vu l'adaptation BBC mais il faudrait :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu l'as dans ta PAL, aucune excuse ! ;) L'adaptation est vraiment à la hauteur même si je me rends compte, qu'il y a des libertés qui ont été prises

      Supprimer
  8. J'ai déjà lu deux textes de cette dame, et celui-ci je n'ai pas encore osé : tous le monde est tellement unanime, et si je n'aimais pas? Un trè sbeau billet en tout cas :) Comme à chaque fois j'adore ta photo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! ;) J'avais lu aussi un autre roman de cette auteur. ça a été longtemps un dilemme pour moi aussi et finalement, j'ai été conquise ! :D

      Supprimer
  9. Dommage un peu pour la fin, mais l'histoire a l'air vraiment géniale, je suis contente que tu ais passé un si bon moment ! Je ne vois pas la série BBC non plus mais je vais regarder ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que ce soit le roman ou l'adaptation, ça envoie comme on dit ! ;) C'est grâce à la série que j'ai découvert Nord & Sud

      Supprimer
  10. Oh, je suis contente que tu aimes ce livre, c'est un roman que j'adore :) il est vraiment fantastique! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est dans mon top des romans incontournables !

      Supprimer
  11. Mais quel sublime avis tu nous as écris là! Digne de Nord & Sud. Ce livre est un immense coup de cœur pour moi aussi. J'ai hâte de voir l'adaptation de la BBC. :) Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ! ;) J'espère que tu apprécieras autant que moi, c'est adaptation alors parce que tu verras même si il y a des libertés, les acteurs sont incroyables !

      Supprimer
  12. Ton billet est très bien ! J'avais beaucoup aimé également ce roman. Si tu ne le connais pas encore je te conseille Cranford de Gaskell qui est aussi excellent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Cranford est dans ma PAL...C'est rassurant du coup !

      Supprimer
  13. J'ai très envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
  14. J'ai aussi adoré cette lecture :D
    Et j'ai aussi trouvé la fin trop rapide, il manque quelque chose. Mais à côté de ça, le roman m'a transporté dans cette Angleterre du XIXème.

    RépondreSupprimer
  15. L'un de mes livres préférés ! *-*
    J'avoue pourtant que ma lecture a été par moment "dure". J'ai une autre édition. Dès lors c'est peut-être la traduction mais je me souviens de nombreux passages longs et découvrant tout nue la "vérité". L'opposition Milton / campagne est bien nette même si peu à peu sans pour autant nous faire adorer cette ville industrielle, cela s'adoucit.
    J'ai beaucoup apprécié Thornton d'entrée de jeu. Il est un peu rude dans ses manières et gestes - surtout dans les débuts où on le voit à travers Margaret pour lequel il ne représente qu'un patron dont elle n'a pas vraiment la meilleure opinion - mais j'avoue avoir beaucoup apprécié ce côté clair, précis, strict et droit chez lui.
    Margaret et son caractère de feu m'ont d'entrée de jeu plus aussi. J'avoue que j'ai bien aimé son côté plus indépendant.
    Je me suis énormément attachée aussi à la famille d'ouvriers auxquels Margaret vient "en aide". C'est malheureux mais je ne reviens plus sur leurs noms mais je les avais beaucoup beaucoup aimé. La mère de Margaret m'avait un peu plus agacée. C'est "voulu" et clairement les raisons du pourquoi du comment nous en sont données mais ... je l'ai vraiment vu comme un petit oiseau choyé qui s'était égaré. Par instant, elle semble également porté sa préférence pour son fils au delà de tout même face à Margaret qui s'occupe d'elle... Bref, j'ai eu du mal avec elle :P

    Quand à l'adaptation de la BBC ... waw comme toujours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La BBC est douée pour nous faire des adaptations fantastiques ! C'est vrai aussi que je me suis attachée à cette famille d'ouvriers. Concernant la mère, elle ne m'a pas agacée plus que ça malgré sa préférence pour le frère (il ne faut pas oublier le contexte)...J'ai lu des romans où la mère était 10 fois plus énervante ;)

      Supprimer
  16. Ce livre est tellemeeeeent parfait <3 ! Je suis totalement amoureuse de lui (bon et de Thornton aussi, j'avoue ^^). Je ne me lasse pas de le relire !
    L'adaptation de la BBC est vraiment excellente, une des meilleures adaptations que j'ai pu voir (même si le livre est toujours meilleur hein ^^ ! Et puis Richard *voix aux chocolats* Armitage... Soupir !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I AGREE ! Je suis entièrement d'accord pour l'adaptation et en plus, je la regarde en anglais donc imagine un peu l'accent....Ahhhhhh

      Supprimer
  17. Un jour, quand ma PAL sera revenue à un seuil plus décent, je le lirai. Il me fait vraiment envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais elle est s'y énorme que ça ta PAL ? Avec ma vingtaine de livres, j'ai l'impression de ne pas voir la fin...alors, je redoute si c'est plus !

      Supprimer

Merci pour vos messages <3