1.2.15

Letters from Home

                                          DE : Kristina McMORRIS
EDITION : Avon Books
PAGES : 384
LANGUE : Anglais
LIEUX : Chicago, Evanston, Flint, Pittsburgh (ETATS-UNIS) | Près de Rheims (FRANCE) | BELGIQUE | NOUVELLE GUINÉE (HOLLANDAISE)
PERSONNAGE(S) : Liz Stephens, Betty Cordell, Julia Renard, Morgan et Charlie McLain...
THEMES : Amour | Seconde Guerre Mondiale | Destin
RÉSUMÉ DE L’ÉDITION
Two people. An unforgettable moment. One extraordinary love story.

In Chicago, Illinois, two people are about to lock eyes across a crowded dance floor. The following moment will spark the love story of a lifetime…

The year is 1944 and America has just entered the war. Young men and women are being drafted in to fight with their allies on Europe’s distant shores. Throughout America, sweethearts are saying their last goodbyes.
Liz Stephens is already betrothed to budding US politician Dalton Harris, but when she meets GI Morgan McClain, she feels an instant and intense connection. But then he dances with her flirtatious best friend Betty and Liz is left feeling like just another soldier’s fancy.
Betty is mesmerized by Morgan and begs Liz to write letters for her to post to him overseas. Liz reluctantly agrees, in the end anxious to retain a connection to him. As the last searing days of World War II loom, a correspondence begins that will alter the course of their lives forever.
MON AVIS
        Inspirée par l'échange de lettres que ses grands parents feront durant la Seconde Guerre Mondiale, Kristina McMORRIS propose dans Letters from Home, de suivre le destin de trois jeunes colocataires aux tempéraments différents mais qui seront marquées par les événements.

Dans ce roman, tout commence un soir à Chicago, lorsque Liz et Julia décident de se rendre à une soirée pour aller voir leur amie Betty, chanter. À cette soirée, Liz et Julia feront la connaissance de deux frères, Charlie et Morgan - qui profitent avant de partir sur le front. Sans le savoir, la danse que partagera Liz avec Morgan va chambouler sa vie. Pour elle, c'est une évidence, c'est lui. Pour autant, un concours de circonstances fera que c'est son amie Betty qui tiendra la promesse d'échanger des lettres avec ce dernier.
Liz, blessée, préfère y renoncer jusqu'au jour où Betty lui demande d'écrire à sa place.

          Histoire cousue autour de ces lettres, Letters from Home n'est pas une romance épistolaire mais un apprentissage de la vie pour ces trois jeunes femmes qui prennent conscience que la guerre est partout autour d'elles et que cette guerre aura plus de conséquences qu'elles ne le pensaient.
Tout commence pour Liz, lorsqu'elle écrira des lettres pour Betty, sans révéler son identité à Morgan et par la suite, dans le dos de son amie. Tout commence pour Julia, qui pense à son fiancé tout juste partie au front et qui doit faire un choix pour sa future carrière. Tout commence pour Betty qui décide de s'engager comme nurse dans le Pacifique.

       Kristina McMORRIS partagera avec le lecteur un bout de vie de ces trois personnages et je dois le dire, dès le départ je me suis très vite attachée à ces filles ! L'auteure met l'accent sur cette amitié même si elle n'est pas parfaite, d'une part parce qu'elles ne sont pas toutes issues de la même classe sociale mais aussi parce qu'elles n'inspirent pas à la même chose. 
Alors que l'action principale se déroule dans les années 40, les questions soulevées restent à quelques détails près, les mêmes que celles d'aujourd'hui.
Chaque personnage a sa propre identité. L'auteure ne cherche pas caricaturer ces personnages, loin de là, justement, c'est une palette de protagonistes complexes qu'elle nous propose.

  Liz est la plus discrète, elle cache une blessure. Elle a tout pour être heureuse, elle est fiancée à Dalton Harris qui va sûrement devenir un grand sénateur, mais en rencontrant Morgan, toutes ses certitudes tombent à l'eau et le bonheur qu'elle pouvait prétendre ne la satisfait plus. L'amitié/amour qu'elle tisse avec Morgan, lui ouvre les yeux.
Kristina McMORRIS très subtilement confronte son personnage qui serait prêt à tout laisser tomber pour un homme qu'elle n'a croisé qu'à une soirée.
Elle prend conscience que son bonheur ne tient qu'à un fil. C'est la nécessité d'un changement qui se profile à ses yeux et le lecteur suivra son parcours. Plus que le fait que l'on prend conscience de l'amour grandissant qu'à Liz à l'égard de Morgan, c'est l'évolution de son personnage qui rend son personnage intéressant.

  Julia quant à elle, c'est le personnage le plus raisonnable, un peu moralisatrice. Christian, son fiancé est au front. Pour elle, la guerre c'est une épreuve pour son couple. Elle doit faire face à un beau frère revenu du front hostile mais aussi, à une opportunité de carrière qui pourrait modifier tous les plans qu'elle se fait d'une bonne épouse. L'auteure à travers ce personnage met en balance, la femme mariée indépendante et celle, qui arrête tout pour être ce que l'on attend d'elle, une épouse modèle, confinée à la cuisine. J'ai aimé partager les réflexions de ce personnage, malgré ses choix qui peuvent être discutables.
  Pour finir, Betty est le bout-en-train de la bande. Elle veut sortir du stéréotype de la belle blonde écervelée et allumeuse. C'est le personnage qui m'a le plus fait rire notamment la scène, lorsqu'elle veut s'engager dans l'armée. Touchante à bien des égards, les passages dans lesquels, elle apparaissait étaient souvent drôles. Sans trop en révéler, j'ai un peu été déçue d'un choix que l'auteure a fait pour elle.
Il faut voir au delà de l'image qu'elle peut donner de prime abord. D'une certaine manière, son personnage me faisait penser à Marilyn Monroe.

Avec de tels personnages, le lecteur est poussé à lire la suite pour connaître le « dénouement » de l'histoire. On veut un happy end pour toutes les trois.

      Mais résumé ainsi l'histoire, ça ne serait pas faire honneur au travail de Kristina McMORRIS car au delà de dépeindre la vie de ces jeunes américaines, elle va plus loin et partage avec le lecteur, le point de vue de Morgan qui est au front avec son frère.
C'est en quelque sorte, le bonus du roman. Ces passages pourront contenter ceux qui aiment moins la romance et préfèrent les passages plus centrés sur la guerre.
On peut mieux cerner le caractère de Morgan, qui est surpris en recevant une lettre de Betty alors que lui ne cesse de penser à Liz.
De plus, le lecteur est amené à partager son quotidien. Sans apporter trop de précisions techniques qui pourraient perdre le lecteur, l'auteure avec des mots simples décrit l'action et fait ressentir le lien de fraternité que de tels passages devraient susciter au lecteur.
Morgan est très proche de son frère et prêt à tout pour le protéger. Au fil du roman, si on ne l'aimait pas déjà, on est obligé de l'aimer après !

       Sous la plume de Kristina McMORRIS, les mots simples mais appropriés fusent. Transporté par le côté romanesque de l'histoire, à la fin de Letters from Home, le lecteur aura eu toutes les réponses attendues même si certains dénouements peuvent attrister le lecteur le moins chevronné. Avec le recul, j'ai trouvé que ces choix étaient plus sages et surtout plus réalistes.
L'auteure nous partage avec ce roman, son goût pour les romances historiques avec succès. D'ailleurs, ce n'est pas un hasard, qu'elle soit l'initiatrice de l’anthologie Grand Central pour laquelle j'ai eu un grand coup de cœur et je ne pense pas que cela soit un hasard, que sa nouvelle, The Reunion, fasse partie de mon top 3 !

 © Melleaurel

16 commentaires:

  1. Ralala, j'ai trop envie de lire ce livre maintenant ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah je suis trop contente ! ;)

      Supprimer
  2. Un roman qui avait l'air vraiment bien. Je pense le lire car il me tente beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui...il faudrait que je te fasse un colis spécial...

      Supprimer
  3. Je veux absolument le lire !!! :D Merci de la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Je suis contente ! ;)

      Supprimer
  4. C'est intéressant de voir comment l'auteure est partie sur l'idée de ce livre et c'est vrai que ça intrigue pas mal. Puis les personnages ont l'air riches et pleins de choses à nous faire découvrir aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, les personnages sont les piliers de ce roman ! ;)

      Supprimer
  5. Tu as le don de lire des romans que je ne vois nulle part ailleurs que sur ton blog et qui ont l'air à chaque fois vraiment passionnant tant au niveau de l'histoire que du contexte historique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !! Tu vas me faire rougir ! ;) C'est un réel plaisir de vous faire partager un peu mon univers : Première Guerre Mondiale, Seconde Guerre Mondiale et bien sûr de l'amour dans tout ça ! ;)

      Supprimer
  6. Ce livre me tenterait bien, l'idée de l'échange de lettres me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
  7. Une très belle chronique qui me donne encore plus envie de découvrir ce roman :)
    Bonne prochaine lecture :) Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Letters from Home est vraiment une très bonne lecture ! ;)

      Supprimer
  8. J'aime la couverture de celui-ci ♥

    Et puis ce que j'aime aussi c'est tes mises en situation des livres. C'est beau, élégant, soigné et plein de délicatesse, je suis fan :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci c'est trop gentille ! ça me touche ! ;) C'est vrai que la couverture est magnifique !

      Supprimer

Merci pour vos messages <3